Les Concubines

Cabaret théâtral

SYNOPSIS

Les Concubines, c’est une grande fête des mots et du corps. C’est une atmosphère à la fois légère et engagée qui fait voyager des années 70 à aujourd’hui.

Sur scène, ce sont cinq interprètes-créatrices qui explorent les diverses facettes de la féminité à travers une série de tableaux mêlant théâtre, chanson et poésie, sans complexe et sans pudeur dans un décor de loge propice à la complicité des artistes.

Oscillant entre l’illusion théâtrale et l’autofiction, ces femmes (ré)interprètent autant de classiques que de compositions de manière engagée, ludique et dérisoire tout en mettant des mots sur leur plaisir, leur angoisse, leur indignation et leur colère lors d’autoportraits aussi hilarants que mordants.

Les concubines sont les maîtresses de la vie, de l’art, de la musique et de la langue. Elles ne sont mariées à personne, mais courtisent tout le monde dans cet univers imaginé par Maya Gobeil, qui n’en est pas à sa première création mettant de l’avant la parole féminine.

Les concubines sont ce qu’elles sont. Avec beauté. Fragilité. Entêtement. Laisser-aller. Laideur. Émotivité. Spontanéité. Voix.

Bienvenue dans leur aire de jeu pour femmes libérées, dans leur arène de solidarité.

DRAMATURGIE

Marie-Eve Charbonneau avec la collaboration des interprètes

INTERPRÈTES

Marie-Eve Charbonneau, Karelle Girard-Huneault, Anka Rouleau, Audrée Southière et Marion Van Bogaert Nolasco

MISE EN SCÈNE

Maya Gobeil

CONCEPTION DÉCOR ET COSTUMES

Leïlah Dufour Forget

CONCEPTION DES ÉCLAIRAGES ET RÉGIE

Élodie Ménard

DURÉE

1h15