La Mission

Les Productions Drôle de Monde mettent de l’avant le talent de femmes artistes, de la relève et établies, à travers la création de spectacles dits physiques, rythmés et résolument organiques, en explorant différents styles particulièrement le jeu masqué et clownesque, où le comique et le dérisoire parviennent à faire ressortir les pires drames du drôle de monde dans lequel nous vivons. Fondée en 2000, la compagnie crée des ponts entre le passé et le présent, entre les formes ancestrales et les enjeux contemporains.

La Direction artistique

Porteuse de plusieurs chapeaux, Maya Gobeil est à la fois directrice artistique, metteure en scène, comédienne, auteure, professeure et clown ! Tous ces titres lui ont été attribués à la suite de plusieurs années d’expérience qui lui ont permis de gérer sa propre compagnie, les Productions Drôle de Monde, un lieu artistique, l’Espace La Risée, sa carrière d’enseignante et de responsable du programme de Théâtre du cégep de Saint-Laurent ainsi que la création de spectacles originaux dont La Grande lessive, Variations Futiles, Les Concubines, Marina, le dernier rose aux joues et La Grande demande


Diplômée de l’École supérieure de théâtre en jeu et en enseignement, elle se spécialise dans le jeu masqué et approfondit ses recherches sur le jeu clownesque, la commedia dell’arte et le théâtre de mouvement. Passionnée et déterminée, Maya Gobeil possède aussi le statut d’Artiste à l’école et est parfois invitée à transmettre ses connaissances sur le jeu masqué dans les écoles secondaires. En 2018, Maya signe la mise en scène d’Opéra 101, un spectacle mettant en scène deux artistes de la musique classique (Charlotte Gagnon et Laurence Lambert-Chan), alliant l’opéra et le jeu clownesque. Le spectacle a remporté 3 Prix Coup de Pouce au Festival Vue sur la relève et il poursuit présentement sa diffusion partout au Québec. À l’hiver 2020, Maya a offert aux enseignants un stage de masques au Théâtre Denise-Pelletier

Historique de la compagnie

Fondées en 2000 par Maya Gobeil, Stéphanie Gauthier et Pascale Turgeon, Les Productions Drôle de Monde sont synonymes de professionnalisme, de transmission et de créativité. Véritable famille théâtrale, l’équipe travaille à créer des spectacles originaux et uniques depuis vingt ans. Les PDDM trouvent leur enracinement dans l’intemporalité de leur art, l’esthétique achevé de chaque spectacle et les ponts qu’elles créent entre les traditions et le renouvellement de sa pratique.

Depuis 2008, la compagnie met de l’avant la parole féminine à travers des spectacles créés à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. C’est dans le cadre des 13 éditions de l’événement Paroles de femmes que le spectacle Les Concubines (2012-2015) a vu le jour ainsi que Le Cycle, Cocktail féminin, FéminÉtude et Marina, le dernier rose aux joues. Ces spectacles permettent à Maya Gobeil de transposer son travail sur le mouvement et le rire à travers des œuvres plus réalistes, où l’on retrouve malgré tout l’essence des procédés comiques appliqués dans les techniques de jeu masqué et clownesque pour lesquelles elle se spécialise. Elle aborde alors des thèmes qui la touchent et résonnent en elle tels que la solidarité, la parité, la féminité sous toutes ses formes et la prise de parole engagée.

L’événement Paroles de femmes a aussi réuni des dizaines d’autrices professionnelles (Pascale Rafie, Annick Lefebvre, Marie-Louise Nadeau, Jasmine Dubé, Danielle Thibeault, entre autres) rassemblées pour créer en peu de temps des textes qui ont été portés à la scène au cours de lectures publiques mises en scène par différentes metteures en scène invitées.

D’autre part, les PDDM ont créé les spectacles clownesques Variations Futiles (Récipiendaire du prix Cochon tapageur pour la meilleure conception sonore aux Cochons d’or 2009) et Motus – l’opéra comique, ainsi que ceux de commedia dell’arte: La Grande Demande et La Grande Lessive, dont la réception du public et la reconnaissance du milieu ont permis aux PDDM de se hisser au rang des compagnies professionnelles reconnues. Maya Gobeil a également mis en scène Opéra 101, un spectacle clownesque entourant les grands mythes de l’opéra, louangé par la critique et récipiendaire de 3 Prix Coup de pouce à Vue sur la relève.

Après avoir séjourné dans St-Henri, Les PDDM posent leurs valises en 2003 et s’installent rue Bélanger, au cœur de Rosemont, dans le but de bâtir un espace de création et de diffusion accessible au public et aux créateurs: l’Espace La Risée! De 2003 à 2012, les PDDM utilisent ce lieu pour leurs propres besoins artistiques en plus de louer la salle à d’autres compagnies professionnelles.

En 2012, un grand virage s’amorce grâce à l’obtention de subventions provenant de la CDEC de Rosemont et de la Caisse Desjardins, qui permettent d’effectuer des améliorations techniques majeures. La mise sur pied d’une programmation officielle et professionnelle en 2012 favorise un positionnement plus clair, défini par trois thèmes structurants : la transmission, la création et la femme. En huit ans, La Risée codiffuse plus de 70 projets, soutient près de 400 artistes et accueille 35 000 spectateurs. Ceci étant dit, La Risée n’est pas l’unique scène sur laquelle les spectacles créés par les PDDM se produisent. Plusieurs d’entre eux ont été diffusés dans diverses salles, écoles et festivals à Montréal, Laval, Chambly, Beloeil, Châteauguay et Ste-Thérèse, en plus de voyager en France.

Conseil d'administration

Dominique Brossoit

Présidente

Stéphanie Gauthier 

Trésorière

Karelle Girard-Huneault

Secrétaire

Mikaël Vitali

Administrateur

Marie-Eve Charbonneau

Administratrice

Maya Gobeil

Administratrice

FORMATION

Vous êtes enseignant.e et vous cherchez un atelier de formation sur la commedia dell’arte ou le jeu clownesque?

Écrivez-nous et nous vous ferons parvenir l’ensemble de notre offre de formation!

Au plaisir de collaborer avec vous!